Administrer

La tresse collée avec rajout

101trucs2sante | 07 octobre, 2015 12:28

La tresse collée est une coiffure typiquement africaine. Elle est aujourd’hui au cœur de la tendance capillaire. Malgré sa démocratisation ces dernières années, beaucoup de femmes ont encore du mal à la réaliser chez elles sans l’aide d’une tierce personne. Avec l’usage de rajout, le pari semble perdu d’avance pour certaines. Voilà pourquoi, nous avons créé ce petit guide qui vous aidera à devenir une professionnelle du tressage avec rajout.

tresse africaine rajout

Qu’est-ce qu’un rajout ?

Le rajout est une extension capillaire qui permet de rallonger une chevelure. Il existe deux types de rajouts : les mèches synthétiques et les mèches naturelles. Ces dernières sont de vrais cheveux et sont les plus indiquées pour leur authenticité. Par ailleurs, l’utilisation de rajouts naturels n’a aucun effet secondaire sur une chevelure, contrairement aux rajouts synthétiques.

Pourquoi utiliser des rajouts ?


L’emploi de rajout se justifie surtout si vous avez des cheveux courts. En effet, plus votre chevelure est longue, plus il sera facile de la tresser. En dehors de cette nécessité, beaucoup de femmes optent pour les rajouts pour des questions esthétiques. Il faut savoir que grâce aux tresses, il est possible de reproduire n’importe quel motif sur des cheveux. De longs cheveux tressés qui pendent ou en queue de cheval se remarquent et font figure de style quand on sait les mettre en valeur. Vous pourrez par exemple choisir des rajouts de couleur.

La bonne technique pour incorporer les rajouts

Pour mieux comprendre comment incorporer les rajouts dans une tresse collée, nous allons effectuer une tresse individuelle. Prenez une raie de cheveux précise, selon une largeur précise et isolez le reste de la chevelure. Sélectionnez ensuite une mèche de rajout qui devra avoir le même gabarit que la raie. Saisissez votre mèche de cheveux d’une main, incorporez discrètement le rajout en pliant ce dernier en deux juste à son milieu. Retenez fermement le rajout au niveau de votre cuir chevelu et commencez à tresser avec les trois mèches nouvellement créées : une mèche centrale et deux mèches de côté. Les mèches de côté devront passer sous la mèche du centre une à une. Serrez bien chaque entrelacement. Votre tresse sera plus ferme et ne se défera pas facilement. Notez que pour reproduire l’effet collé, il vous faudra introduire petit à petit de nouvelles mèches de la raie dans la tresse jusqu’à ce qu’il n’en reste plus.

Une tresse avec rajout peut se porter jusqu’à huit semaines. Elle ne doit être réalisée que sur des cheveux propres et sains.

Source.

Fer à lisser : quel modèle choisir ?

101trucs2sante | 02 octobre, 2015 11:50

Le fer à lisser permet de fournir une apparence lisse des cheveux en enlevant son caractère frisé. C’est une sorte de longue pince munie de plaques chauffantes dont le mouvement sur une mèche de cheveux aboutit à son lissage sans l’abimer. Mais le choix de son fer à lisser dépend beaucoup de la qualité des cheveux à traiter (crépus ou frisés, longs ou courts, épais ou fins). Plusieurs types de fer sont disponibles sur le marché et ils sont déterminés par les plaques chauffantes (céramiques, titanium, tourmaline), par la taille des plaques et par la variation de leur température.

fer à lisser

Actuellement, le modèle céramique est très convoité avec sa capacité de diffusion homogène de la chaleur, mais choisissez celui dont la plaque est totalement en céramique pour pouvoir garder plus longuement cette chaleur. Le modèle avec des plaques en tourmaline permet d’avoir un glissement facile sur les cheveux. Son efficacité réside sur sa propriété de lutter contre l’électricité statique et le frisottis. Il est surtout adapté aux cheveux abimés et colorés. Les plaques en titanium sont très dures et résistantes et permettent de diffuser continuellement et de manière homogène la chaleur. Il n’est pas conseillé aux cheveux fragiles et colorés.

Il existe également des modèles de lisseur vapeur permettant d’hydrater les cheveux rebelles. Le débit est modifiable selon le besoin. Il en est de même pour la température qui peut varier entre une fourchette de chaleur variant de 65 °C à 235 °C. Les cheveux épais exigent une température plus élevée (170 à 230 °C) tandis que les cheveux fins ne demandent qu’une plaque à basse température (80 à 150 °C). Les cheveux normaux ont besoin d’une température de 180 °C. Le lissage brésilien exige une température supérieure à 230 °C.

En ce qui concerne la taille de la plaque, plus les cheveux sont épais et/ou longs, plus elle est large et longue (plus de 4 cm de largeur et plus de 10 cm de longueur). Le fer dont la plaque chauffante est de petite taille est souvent destiné pour les cheveux fins. Les cheveux mi longs nécessitent des plaques chauffantes de 2,5 à 3 cm de largeur avec 8 à 9 cm de longueur).

La vitesse du chauffage et le mode de verrouillage sont aussi des critères de choix du fer de lissage. Le fer à lisser doit être utilisé sur des cheveux secs, mais l’avancée technologique permet de disposer actuellement des modèles utilisables sur des cheveux secs et/ou humides bien essorés.

Source des informations sur le guide pratique sur le lisseur vapeur - cheveux-boucles.com

Comment faire des tresses ?

101trucs2sante | 23 septembre, 2015 11:55

 

Les tresses figurent sur le panthéon de ces coiffures indémodables. Déjà, étant petite, on nous les apprend, et elles ne nous quittent jamais, même devenues adultes. On les retrouve partout, dans les défilés de mode, en couverture de magazine et même dans la rue… Et pour cause, la tresse confère de nombreux avantages. Elles se déclinent en plusieurs variantes et apportent une touche glamour, un tantinet trash, dans l’apparence d’une personne. Grâce à ce guide, vous allez pouvoir réaliser n’importe quels types de tresses (une tresse en épi, une tresse africaine…). Alors, n’hésitez pas à expérimenter chez vous !
tresse

Préparez vos cheveux pour la tresse

Afin de faciliter le tressage de vos cheveux, vous devez avoir une chevelure soyeuse. Les petits nœuds ou autres imperfections pourraient gâcher l’esthétique du résultat final. Munissez-vous d’une brosse à poils de sanglier et démêlez vos cheveux de la pointe à la racine. Cela vous prendra certes plusieurs minutes, surtout si vous voulez tresser l’ensemble de votre chevelure, mais le jeu en vaut la chandelle. 

La sélection des mèches

Le tressage classique se base sur l’entremêlement de façon ordonnée de trois mèches. Vous devrez donc diviser votre chevelure en trois brins. Veillez à ce que ces derniers aient la même épaisseur pour avoir une belle tresse au final. Vous n’aurez même pas besoin de faire appel à un matériel spécifique de coiffure. Vos doigts et un miroir suffiront pour sélectionner ces mèches. 

Passons au tressage

Le tressage est la partie la plus importante. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas difficile contrairement à l’idée que l’on véhicule un peu partout. Il suffit d’un peu de pratique pour que ce soit automatique. Commencez par saisir de la main droite la mèche droite ; et prenez par la main gauche la mèche de gauche et celle du milieu. Passez la mèche de droite au-dessus de la mèche du milieu. Les mèches échangeront de place. Passez ensuite la mèche de gauche vers le milieu. Répétez l’opération autant de fois qu’il ne faut pour arriver à la pointe de vos cheveux, toujours en gardant à l’esprit que les mèches des côtés devront passer par-dessus la mèche centrale. Vous devrez bien serrer la tresse à chaque nœud formé.

Attacher la tresse

Maintenant que le tressage est achevé, vous devrez bien l’attacher. Dans ce cas-là, rien ne vaut les élastiques pour faire tenir la pointe de la tresse. Nouez l’élastique plusieurs fois si nécessaire. 
Source : comment faire des tresses

 

Trucs et astuces contre l’insomnie

101trucs2sante | 06 septembre, 2015 11:46

Vous n’arrivez pas à dormir ? N’ayez crainte, de nombreuses personnes en France souffrent du trouble du sommeil. En occident, on estime qu’environ 65% des 65 ans se plaignent d’insomnie. Pourtant, on peut retrouver le sommeil facilement et dormir comme un bébé ! C’est parti !

Le sport

Le sport est un excellent moyen de déstresser et donc d’agir sur la qualité de notre sommeil. Une bonne activité physique est conseillée pour tout le monde. Nul besoin de faire 1h de sport par jour, réveillez-vous 30 min plus tôt, buvez beaucoup d’eau et allez courir 15 min. Un bien fou assuré !

La règle des 20 minutes

L’homme doit s’endormir en 20 min, au delà il s’énerve et c’est un cercle vicieux car on se stress pour rien. Si vous n’arrivez pas à dormir au delà, levez-vous et faites une autre activité histoire d’occuper votre esprit.

Un environnement propice

L’endroit où vous dormez doit être frai et sentir bon. Il est donc important d’aérer et n’hésitez pas à ouvrir la fenêtre quand vous dormez. En effet, la température idéale pour s’endormir est 18°C. C’est d’ailleurs pour ça quand il fait trop chaud, on n’arrive pas à trouver le sommeil et on se réveille souvent.

Stop aux bains chaud

Avant de vous couchez, prenez toujours une douche tiède voire froide. Votre corps ne doit pas être à une température trop importante.

L’isolation la clé du succès

Souvent, notre esprit est perturbé et concentré sur une source de lumière, une odeur ou bien un bruit. Coupez vos appareils, évitez les ondes et utilisez un masque pour les yeux ou bien des boules quies.

Une bonne alimentation

Pour terminer, on évite de manger lourd avant de dormir. Si possible, faites votre diner 2h avant de coucher. La digestion est lente et élève la température du corps. Le café, le thé (sauf une tisane) sont à proscrire le soir. Supprimez les viandes et vous pouvez opter pour du sucre.

Pour terminer, je pratique également la médiation depuis quelques temps, cela à eu de nombreux effets positifs sur mon organise. C’est une amie qui me la conseille et je dors beaucoup mieux. Vous pouvez consulter son blog à cette adresse : https://journalinformation.wordpress.com

Cheveux gras : quelles solutions ?

101trucs2sante | 20 août, 2015 15:45

C’est un problème récurent chez les femmes. Devoir se lever le matin et avoir les cheveux gras alors qu’on a fait un shampoing la veille. On dit qu’une femme sur cinq se sent concernée de manière fréquente mais ce problème touche aussi bien les hommes. On vous livre ici les astuces pour en finir avec les cheveux gras.

Cheveux gras, oui mais c’est quoi ?

Notre cuire chevelu sécrète naturellement du sébum par nos glandes sébacées dans le but de protéger nos cheveux et de les hydrater en les assouplissant. On parle de cheveux gras lorsqu’il se produit un dérèglement et qu’il y a production de sébum en excès. En finir avec les cheveux gras c’est donc réguler notre production de sébum en travaillant sur différents leviers.

Un lavage réussi

La plus grande erreur que font les femmes c’est de laver ses cheveux tous les jours en imaginant faire disparaître ses cheveux gras, quelle erreur ! En effet, dès lors qu’on lave son cuire chevelu, on excite nos glandes sébacées et on stimule la production de sébum. Il faut espacer ses shampoings et se limiter à 2 lavages par semaine. C’est une habitude à prendre et les effets ne seront visibles que quelques jours après seulement. Commencez cette routine quand vous êtes en vacances si vous n’avez pas envie de vous montrer en public avec vos cheveux gras.

Le bon shampoing

Il faut utiliser un shampoing ultra doux, au pH neutre ou bien un shampoing anti cheveux gras. Pour ce dernier, utilisez-le maximum pendant 15 jours. Passé ce délai, vos cheveux deviendront secs et votre corps sera obligé de produire du sébum pour hydrater le cheveu.

Le masque à l’argile verte

En plus d’un bon shampoing, on peut faire une fois par semaine un masque à l’argile verte. Cette dernière s’achète en pharmacie et il suffit de la diluer dans de l’eau et laisser reposer pendant 10 minutes. Il doit être appliqué au niveau des racines uniquement comme une coloration.

Deniers conseils anti cheveux gras

Parmi les penses bêtes, on notera qu’il faut éviter de se frotter le cuire chevelu trop fort lorsque vous lavez vos cheveux ou bien lors du séchage. Votre brosse à cheveux doit être douce également. On évite également de se tripoter les mèches à longueur de journée !

Sources des informations sur les cheveux gras : www.cheveuxgras.fr

 
Creer un Blog Signaler un abus sur ce blog